Les épices, suite : cardamome, herbes de provence, curry, paprika, gingembre et pavot

Comme promis, voici la suite de l’article sur l’utilisation des épices en cuisine. Pour cette fois je vous
présente la cardamome, les herbes de provence, le curry, le paprika, le gingembre et le
pavot bleu
.

cardamome

La cardamome a un parfum très prononcé mais qui n’est pas piquant. On utilise uniquement
les graines de cardamome (voir image ci-dessus) mais cette épice est vendu entière pour garder
sa saveur. Il suffit d’écraser ses gousses et d’en retirer les graines.

Elle est très utilisée dans la cuisine indienne notamment dans le riz mais aussi avec les légumes
et les viandes blanches
.

On peut aussi en mettre quelques graines dans les confitures et les compotes. Là encore, attention,
quelques graines suffisent, c’est une épice très forte.

Astuce : on peut torréfier et broyer les graines pour plus de saveur (mais qu’elle est déjà un goût bien
marqué) et l’associer avec le curcuma et le gingembre avec lesquels elle se marie bien. On peut
aussi tenter l’expérience dépaysante en mettant quelques graines dans son café !

herbe

L’herbe de Provence est en fait un mélange de plusieurs herbes sèches.

Elle est un ingrédient indissociable des grillades mais on peut aussi l’utiliser pour des ragoûts,
du poisson, des pâtes
ou en marinade. Elle se marie idéalement avec tout les plats à base
de tomate.

Astuce : les herbes de Provence supportent la cuisson mais elles dégagent plus de saveur si elles
sont ajoutées à la fin de la cuisson. Ajustez le moment de son ajout selon que vous souhaitez une
saveur plus diffuse (début de cuisson) ou plus tranchée (fin de cuisson).

curry

Là encore il s’agit d’un mélange d’épice.

Le curry se retrouve beaucoup dans la cuisine indienne. Il s’associe bien aux viandes blanches,
aux poissons blancs, aux crevettes, aux moules et aussi aux légumes
. Testez-le avec
vos féculent également : pomme de terre, pois-chiche, lentilles…

Légèrement torréfié dans une poêle antiadhésive, il dégagera encore plus de saveur.

Il s’utilise peu en sucré mais par contre il s’associe très bien au lait de coco sur des plats sucré-salés.

Astuce : pour l’apéro préparer un dip au curry pour tremper vos légumes crus.

paprika

Le paprika a un goût piquant et légèrement amer. Très utilisé dans la cuisine hongroise.

On s’en sert principalement avec les viandes et volailles, le fromage frais et la crème.
Il se marie aussi bien avec l’avocat, le poisson, la tomate et l’oignon.

Astuce : évitez de le faire cuire, sinon il devient encore plus amer.

gingembre

Il se marie bien avec le porc (en version sucré-salé avec miel, ananas, mangue ou lait
de coco
), le poulet, la dinde. Pour le bœuf utilisez-le plutôt sur des cuissons courtes.
Il s’associe aussi bien aux fruits de mer et crustacés.

Côté jardin on le retrouve avec la salade de carottes ou le céleri rémoulade, mais aussi
dans la vinaigrette.

Enfin on peut le cuisiner avec les courgettes, le potiron, la patate douce et le choux-fleur.

Astuce : mettez-en une petite pincée dans vos desserts au chocolat noir pour pimenter vos
fins de repas !

pavot

Il a un petit goût de noisette qui s’amplifie à la cuisson.

On s’en sert principalement pour aromatiser le pain, les biscuits apéro, les brioches et
les pâtisseries
(cake citron-pavot par exemple).

On peut aussi l’utiliser dans les pâtes, les pommes de terre (en salade froide ou en purée),
le chou cru ou le fromage
.

Astuce : pensez à l’utiliser dans vos marinades et vinaigrettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page